Après les chiens / Michèle Pedinielli

Livre

Pedinielli, Michèle. Auteur

Edité par Ed. de l'Aube. La Tour-d'Aigue - 2019

Voir la collection «L'aube noire»

Autres documents dans la collection «L'aube noire»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Boccanera / Michèle Pedinielli | Pedinielli, Michèle. Auteur

Boccanera / Michèle Pedinielli

Livre | Pedinielli, Michèle. Auteur | 2018

Premier roman de cette journaliste d'origine corse qui vit aujourd'hui à Nice pour se consacrer à l'écriture. Son personnage d'enquêtrice est d'emblée sympathique et bien campé : Ghjulia (ça se prononce Dioulia) Boccanera est déte...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Diou, le retour 5/5

    Lors d’un de ses footings avec le chien de ses amies qu’elle garde, Ghjulia Boccanera, dite Diou, trouve le cadavre d’un jeune noir, le visage défoncé. Diou est enquêtrice privée et une coriace… L’enquête est menée par les flics et notamment par le commandant Santucci, son ex. Sommée de rester éloignée, Diou se penche sur la disparition inquiétante d’une jeune adolescente. Ses investigations la conduisent à faire le lien entre les deux affaires…Parallèlement, on plonge dans le récit d’un jeune garçon sur les passages de la frontière entre la France occupée et l’Italie en 1943. Le rapprochement avec les deux époques se fera à la toute fin du roman, sur la question très actuelle des migrants. Beaucoup d’humanité dans ce personnage féminin très engagé où l’humour permet de désamorcer la tension soutenue. C’est le deuxième roman avec cette héroïne sympathique et opiniâtre, un très bon moment de lecture !

    par Nathalie (bibliothécaire) Le 09 septembre 2020 à 10:11
  • deuxième roman avec cette héroïne sympathique 5/5

    lors d’un de ses footings avec le chien de ses amies qu’elle garde, Ghjulia Boccanera, dite Diou, trouve le cadavre d’un jeune noir, le visage défoncé. Diou est enquêtrice privée, et une coriace…L’enquête est menée par les flics et notamment par le commandant Santucci, son ex. Sommée de rester éloignée, Diou se penche sur la disparition inquiétante d’une jeune adolescente. Ses investigations la conduisent à faire le lien entre les deux affaires…Parallèlement, on plonge dans le récit d’un jeune garçon sur les passages de la frontière entre la France occupée et l’Italie en 1943. Le rapprochement avec les deux époques se fera à la toute fin du roman, sur la question très actuelle des migrants. Beaucoup d’humanité dans ce personnage féminin très engagé où l’humour permet de désamorcer la tension soutenue. C’est le deuxième roman avec cette héroïne sympathique et opiniâtre, un très bon moment de lecture !

    par Nathalie Le 28 juillet 2020 à 18:40