De ce côté-ci de la mer / Gianmaria Testa

Livre

Testa, Gianmaria (1958-2016). Auteur

Edité par les Ed. du Sonneur. Paris - 2019

Voir la collection «Ce que la vie siginifie pour moi»

Autres documents dans la collection «Ce que la vie siginifie pour moi»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Da questa parte del mare | Testa, Gianmaria (1958-2016). Chanteur

Da questa parte del mare

Musique audio | Testa, Gianmaria (1958-2016). Chanteur | 2006

Lampo | Testa, Gianmaria (1958-2016). Chanteur

Lampo

Musique audio | Testa, Gianmaria (1958-2016). Chanteur | 2007

Prezioso / Gianmaria Testa | Testa, Gianmaria (1958-2016). Chanteur

Prezioso / Gianmaria Testa

Musique audio | Testa, Gianmaria (1958-2016). Chanteur | 2018

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Une pépite de résistance humaniste 5/5

    Ce recueil d’une douzaine de courts textes chacun en rapport avec certaines de ses chansons, que Gianmaria Testa a écrits peu avant sa mort, en 2016, est la célébration de l’amitié. Avec Martine Laval, qui dirige cette collection. Avec Jean-Claude Izzo, l’écrivain de la Méditerranée et de Marseille, décédé lui aussi bien trop tôt, à qui il consacre Ritals (page 82). Avec Erri de Luca qui signe la préface. Dans ces récits sans table des matières pour les choisir, on se laisse aller au livre comme à ses chansons. Gianmaria Testa parle des hommes et des femmes de l’autour de la Méditerranée, sans frontières. De peurs. D’espoir. D’amour. De musique. Et je me souviens avec émotion de cette soirée à La Canopée, rassemblant le chanteur, l’immense écrivain Erri de Luca avec Martine Laval, l’amie journaliste et désormais éditrice en présentatrice de l’œuvre de ces deux hommes réunis par l’amour de l’humanité ! Et puis, ce chant d’amitié pour la prose d’un auteur français disparu trop tôt, Jean-Claude Izzo, devrait vous inciter à le lire si ce n’est déjà fait !

    par Nathalie (bibliothécaire) Le 09 septembre 2020 à 11:42